Quels sont les bienfaits de la camomille ?

les bienfaits de la camomille

Certaines plantes sont reconnues pour leurs actions thérapeutiques. C’est le cas du tilleul, de l’aloe vera, du moringa… et de la camomille, couramment utilisée en phytothérapie pour ses vertus médicinales ! Quels sont les bienfaits de la camomille ? La réponse dans cet article. 

Camomille : espèces et origines

La camomille est une plante vivace de la famille des Astéracées, issue des sols sablonneux. On l’utilise depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales, et sa capacité à faire baisser la fièvre, notamment. Bien qu’on parle souvent de “camomille” au singulier, il existe en réalité de multiples sortes de camomilles. 

Camomille romaine ou matricaire… Quels sont les différents types de camomille ?

Parmi les camomilles les plus répandues, on compte la camomille romaine (ou “camomille noble”), la matricaire (ou “camomille allemande”) et la grande camomille (ou “partenelle”.) Quelle que soit leur catégorie, ces différentes camomilles partagent de nombreuses vertus. Leur apparence est également similaire. Les petites fleurs de camomille ressemblent toutes à des marguerites au cœur jaune et aux pétales blancs. Il convient toutefois d’apprendre à bien les distinguer :

La camomille allemande

Les vertus de la camomille allemande sont majoritairement médicinales. Ce type de camomille est notamment réputé pour apaiser les troubles digestifs. Grâce à son action anti-inflammatoire, la matricaire permet d’apaiser les réactions allergiques. Elle dispose également de grandes qualités relaxantes. 

La camomille romaine

camomille matricaire ou romaine

Dans son Traité des plantes médicinales (1868), le botaniste et médecin François-Joseph Cazin indiquait que  « les fleurs de la camomille romaine sont toniques, stimulantes, fébrifuges, anthelminthiques, emménagogues, antispasmodiques. […] Elles conviennent dans les langueurs d’estomac, les digestions difficiles, les coliques venteuses, la dyspepsie, l’hypocondrie, la diarrhée atonique, les fièvres muqueuses, putrides, continues ou intermittentes, l’aménorrhée, l’hystérie, la chlorose, les affections vermineuses ».

Tout comme la camomille allemande, la camomille romaine peut soigner les troubles digestifs inflammatoires et allergiques. Mais elle est aussi utilisée dans le domaine des cosmétiques. Ainsi, lorsqu’elle est appliquée sur la peau sous la forme d’huile essentielle, la camomille romaine permet de soigner les arthrites, les tensions musculaires, les entorses et les peaux irritées, ainsi que les eczémas.

La grande camomille

La grande camomille, quant à elle, est un puissant antidouleur. Elle permet notamment d’apaiser les migraines chroniques et les règles douloureuses. On raconte que la grande camomille était utilisée par les romains à l’Antiquité, pour provoquer les menstruations ou expulser le placenta pendant l’accouchement des femmes. 

On trouve les camomilles allemandes et romaines en Europe, mais également en Asie tempérée et en Afrique du Nord. La grande camomille, quant à elle, est originaire du Proche-Orient mais on la retrouve aujourd’hui au Sud Est de l’Europe et en Asie mineure. 

Quels sont les bienfaits de la camomille ? 1

Bienfaits de la camomille : quelles vertus santé ?

Bien qu’elle soit très jolie en bouquet et riche en arômes, c’est par ses vertus thérapeutiques que la camomille brille véritablement. 

Grâce à ses actions anti-inflammatoires, antibactériennes, et cicatrisantes, elle permet notamment d’apaiser les troubles digestifs, l’anxiété, les réactions allergiques… 

Camomille et troubles digestifs

camomille pour mieux digérer

La camomille est riche en flavonoïdes, ces antioxydants précieux aux actions anti-inflammatoires et antispasmodiques (autrement dit, qui luttent contre les spasmes musculaires). Ils permettent notamment à la camomille allemande d’apaiser les maux de ventre en tout genre. Gastro-entérite, inflammation de l’estomac, crampes abdominales, ballonnements… En usage interne (lorsqu’elle est consommée sous la forme de tisanes), la camomille aide à lutter contre les bactéries responsables des troubles digestifs. 

La camomille permet également d’apaiser les intestins en cas d’acidité gastrique, selon cette étude réalisée en 2006 sur des rats. En outre, des essais in vitro réalisés en 2008 ont révélé que la camomille pouvait contrer la prolifération de la bactérie Helicobacter pylori, à l’origine de la formation d’ulcères gastriques.

Par ailleurs, la camomille allemande est tout à fait indiquée en cas d’intestin irritable. 

Un précieux antidouleur

La grande camomille, quant à elle, contient des substances aux vertus antibactériennes (comme les lactones sesquiterpéniques, à l’action antalgique et anti-inflammatoire). C’est également un excellent remède naturel antinévralgique, qui permet d’apaiser certaines douleurs, comme les maux de tête et les dysménorrhées (douleurs menstruelles).  

Tisanes de camomille : les bienfaits sur le système nerveux

Grâce à ses propriétés apaisantes reconnues de tous, la camomille permet également de soigner les états d’anxiété. Elle est particulièrement recommandée aux personnes atteintes de stress, d’anxiété, ou de fatigue nerveuse.

La plante serait également efficace dans le traitement de la dépression et des troubles de l’attention. 

Quant à l’efficacité de la camomille en tant que sédatif, elle a été officiellement reconnue par l’OMS. Une reconnaissance qui ne se base pas sur des études scientifiques, mais sur la littérature étendue existant sur le sujet, accumulée au fil des siècles. 

Quoi qu’il en soit, les effets apaisants de la camomille ont été prouvés par de nombreuses études scientifiques – que celle-ci soit consommée sous la forme d’huiles essentielles ou de tisanes. 

Ainsi, selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Psychopharmacology en 2009, des actions anxiolytiques ont été constatées sur un groupe de patients traité avec un extrait de camomille.

camomille pour dormir

Camomille allemande, un puissant anti-inflammatoire

La camomille est également un puissant anti-inflammatoire. Lorsqu’elle est consommée sous la forme d’infusion refroidie, elle peut soulager les inflammations de la peau, mais aussi des muqueuses (aphtes, conjonctivite…) et des voies respiratoires.

Grâce à ses actions anti-bactériennes, l’infusion de camomille permet également de combattre les maux de gorge. 

De plus, l’action anti-inflammatoire remarquable de la camomille fait de cette plante un précieux atout anti-allergies. Ainsi, l’huile essentielle de camomille permettrait de contrer les effets de l’histamine (la molécule responsable des manifestations allergiques), notamment grâce à la présence du chamazulène, un composé chimique présent dans l’huile essentielle de camomille

camomille

Bienfaits de la camomille en cosmétique

En plus de ses vertus calmantes et apaisantes, la camomille romaine dispose également de sérieux atouts appréciés de l’univers de la cosmétique. En effet, elle permettrait d’améliorer la qualité de la peau et des cheveux.

Camomille romaine et cheveux

L’hydrolat de camomille, qui est riche en apigénine (un colorant), permet d’entretenir les chevelures blondes. La camomille romaine est aussi réputée pour éclaircir les cheveux naturellement.

Les bienfaits de la camomille romaine pour la peau

Adaptée à tous les types de peaux, même les plus sensibles, la camomille est fréquemment utilisée dans la cosmétique naturelle. Ainsi, grâce à ses nombreux actifs, l’huile essentielle de camomille permet d’apaiser la peau et d’accélérer sa cicatrisation, en cas d’irritation, de piqûres, et d’eczéma. 

Une idée soulignée par cette étude américaine, réalisée sur 161 sujets atteints d’eczéma. Cette étude a révélé qu’une crème à la camomille (Kamillosan) était plus efficace pour traiter cette maladie inflammatoire que deux médicaments employés par la médecine classique. 

L’huile essentielle de camomille permet également de purifier les peaux à imperfections, et de revitaliser l’épiderme, entre autres bienfaits. 

Comment consommer la camomille ?

La camomille se consomme de multiples façons. Pommades et crèmes à la camomille, lotions, inhalation, huiles essentielles de camomille… Les possibilités sont nombreuses. L’infusion de camomille possède également de nombreuses vertus. Consommées sous la forme de tisanes, les fleurs de camomille sont calmantes et apaisantes, et aident à lutter contre l’insomnie en favorisant l’endormissement.

En revanche, en dépit de ses propriétés antihistaminiques, la camomille peut elle-même susciter des réactions allergiques. Elle est notamment contre-indiquée chez les personnes allergiques aux Astéracées, la famille de plantes dont est issue la camomille.

La grande camomille, quant à elle, est à éviter pendant les grossesses, du fait de sa capacité à stimuler l’utérus et à provoquer les accouchements.

Les bienfaits de la camomille en résumé

Qu’il s’agisse de camomille allemande, de camomille romaine ou de grande camomille, cette plante a su démontrer, à travers les siècles, de nombreuses vertus, à la fois anti-inflammatoires, relaxantes et sédatives. Les propriétés cicatrisantes de la camomille en font également un allié beauté précieux. 

Alliez donc l’utile à l’agréable, en faisant infuser une tisane aux fleurs de camomille. Celle-ci vous permettra de profiter des bienfaits de la camomille tout en gourmandise. Pour ce faire, faites infuser une cuillère à café de fleurs de camomille matricaire dans une tasse d’eau bouillante. Patientez cinq à dix minutes. Dégustez !  

L’infusion à la camomille peut s’apprécier avec ou sans sucre, avec du lait ou agrémentée de miel. 

fleurs de camomille bio
(6) 8,50
(6) 8,50
(21) 8,0319,88

Laisser un commentaire